Distribution humanitaire via CRO (Child restoration Outreach) à Mbale

02/04/2016 14:25

Nous avons démarré une première distribution humanitaire de spiruline auprès d'enfants défavorisés à Mbale.

Cette distribution se déroule dans l’enceinte de l’organisation C.R.O. (Child Restoration Outreach : http://croug.org/) et concerne des enfants âgées de 8 à 15 ans. Une cuillère à café de spiruline est ajoutée quotidiennement dans leur assiette lorsqu'ils viennent prendre leur déjeuner dans les locaux de l'ONG.

Globalement, la spiruline est très bien accueillie par les enfants. Certains viennent même en redemander. Cependant, quelques autres n’apprécient pas trop car ils trouvent qu’elle a un goût particulier et n’aiment pas non plus la couleur. Les enfants la mélangent avec leur posho (purée de maïs) et leurs haricots rouges. Elle s’intègre très bien à leur assiette.

Les enfants suivis par CRO sont issus d’une situation très délicate car ils vivent soit dans la rue, soit dans des habitations très précaires avec leur famille. Quand ils sont recueillis, ils bénéficient d’un programme de réhabilitation qui consiste à leur donner un petit-déjeuner chaque matin, fait de porridge ainsi qu’un déjeuner fait de posho (purée de maïs) et d’haricots rouges, à les réintégrer dans le système éducatif et au sein de familles d’accueil ou de familles éloignées. Leur régime alimentaire avant d’être pris en charge par CRO s’avère incroyablement déficient car ils ne mangent qu’une fois par jour voir tous les 2 jours ce qu’ils peuvent trouver dans la rue, dans les poubelles, à la sortie des restaurants. Ils arrivent donc dans une situation de malnutrition sévère avec des signes cliniques importants :  une peau plissée comme les personnes âgées, des yeux exorbités, des problèmes d’estomacs notamment à cause des vers. Dans un premier temps, C.R.O les emmène à l’hôpital qui leur prodigue des soins et leur donne notamment du soja pour remonter leur statut protéinique.

 Après quelques mois de prise en charge par CRO, leur situation nutritionnelle s’améliore un peu mais leur régime alimentaire reste très pauvre en micronutriments, ne comporte aucun fruit ou légume frais, ce qui induit des carences importantes en vitamines (particulièrement en bêta-carotène), en minéraux (certainement en fer) et même en acides aminés essentiels. Même si les haricots rouges qu’ils mangent quotidiennement présentent un intérêt nutritionnel non-négligeable, les protéines et le fer qu’ils contiennent sont peu assimilables. Ces légumineuses devraient notamment être associées à une source de vitamine C (absente de leur régime quotidien).

Ces enfants sont régulièrement atteints de maladies respiratoires, de problèmes intestinaux avec la présence récurrente de vers dont ils ont du mal à se débarrasser, de paludisme, de plaies qui ont du mal à guérir et 4 des enfants qui bénéficient de la supplémentation en spiruline sont atteints du sida. Ils présentent également des problèmes de peau récurrents et la plupart de ces enfants ont un retard scolaire important. En effet, lorsqu’ils sont recueillis par C.R.O., ils n’ont eu aucun accès à l’éducation et ne sont pas en condition d’apprentissage (difficultés de concentration, asthénie). C.R.O. collecte des fonds afin de payer les frais de scolarité à tous ses enfants. Mais, ils ne vont pas directement à l’école lorsqu’ils sont recueillis, car ce serait trop difficile pour eux de s’intégrer dans une classe. C’est pourquoi, C.R.O. dispose de professeurs qualifiés qui leur donnent des leçons d’anglais, de mathématiques, d’histoire, avant réintroduction dans le système scolaire classique.

 

Contact

uganda spirulina NTINDA SUUNA ROAD PLOT N°6 +256794242409 annegaellebeucher@gmail.com